Blog de Christophe Grudler

20 octobre 2007

Fermeture du blog

BANIERE_chg

L'équipe de campagne de la liste "Un nouveau souffle pour Belfort" s'est doté d'un nouveau site internet plus complet et plus moderne.Christ_Grudler

Vous pouvez désormais nous retrouver à l'adresse suivante :

http://www.grudler2008.net/

A très bientôt !

Posté par grudler à 13:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juin 2007

Jean-Pierre Chevènement a pris une sage décision

Voici la réaction officielle de Christophe GRUDLER, responsable de l'opposition municipale de Belfort, à la démission de Jean-Pierre Chevènement de son poste de maire (JPC reste conseiller municipal, et président de la CAB jusqu'aux élections):
"Jean-Pierre Chevènement a pris une sage décision. Il a préféré éviter le combat municipal de trop. C'est la meilleure décision qu'il pouvait prendre pour Belfort. Je salue son panache et sa dignité.
Le maire de Belfort a pris acte de la faible prise qu'il avait sur les événements d'aujourd'hui.
Malgré de sévères différences d'analyse entre lui et moi, malgré le traitement rude qu'il réservait à l'opposition au conseil municipal de Belfort, je tiens à rendre hommage aujourd'hui au serviteur de l'Etat qu'il a toujours été. Il a de plus accompli un important travail pour Belfort au début des années 1980. Personne ne peut le nier.
C'est assurément un renoncement, et une épreuve douloureuse pour lui. Il y a quelques années, il me confiait encore: "Etre maire, c'est le plus beau des mandats".
Son départ est pour moi la preuve de son amour sincère pour Belfort. Une ville à laquelle il a donné tout ce qu'il pouvait, et une ville à laquelle il sait qu'il ne pourra plus rien apporter, à l'heure des grands défis du XXIe siècle.
Je m'efforcerai, dans les prochains mois, de porter dignement Belfort vers cet objectif, en lui donnant le nouveau souffle qu'attendent tous les Belfortains."

Christophe GRUDLER
Responsable de l'opposition municipale de Belfort
Conseiller général de Belfort-Est

Posté par grudler à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juin 2007

Damien Meslot doit renoncer à créer une deuxième liste d'opposition à Belfort

Les deux députés UMP du Territoire de Belfort ont été facilement réélus ce soir. Je leur souhaite bonne chance dans l'exercice de leurs missions.

Je regrette une nouvelle fois que Damien Meslot profite de l'euphorie du moment pour jouer à la grenouille voulant se faire aussi grosse que le boeuf. Etre élu député, cela ne donne aucune légitimité pour être élu maire de Belfort. D'un côté il y a un scrutin national, de l'autre un scrutin local. Les logiques de votes sont radicalement différentes.

J'appelle Damien Meslot à la raison: il faut qu'il renonce à créer une deuxième liste d'opposition à la mairie de Belfort. Je travaille depuis six ans à la conquête de la mairie de Belfort, dans l'intérêt de tous: j'ai un programme et une liste de rassemblement ouverte à toutes les compétences. La démarche de M. Meslot - suicidaire - peut faire perdre tant la mairie de Belfort que la présidence du Conseil général.

Je salue l'initiative de Michel Zumkeller qui propose une discussion ouverte entre nous trois. C'est ce qu'attendent les habitants du Territoire de Belfort.

Christophe GRUDLER

Conseiller général de Belfort-Est

Responsable de l'opposition municipale de Belfort

Posté par grudler à 23:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2007

"Il n'y a eu aucune primaire dimanche à Belfort"

Voulant jouer à la grenouille bientôt aussi grosse que le boeuf, M. Meslot annonce qu'il veut conduire sa propre liste à la mairie de Belfort, sans attendre d'être réélu député. Il en profite pour dire n'importe quoi.

1/ L'élection législative est un scrutin national. Dimanche 10 juin, les électeurs n'ont pas choisi un homme: ils ont voté Sarkozy et UMP pour donner une majorité - légitime - au président. Il n'y a donc eu aucune "primaire" pour les municipales de Belfort.

2/ L'élection municipale est une élection locale. C'est une rencontre entre un homme, une équipe, un projet, et les Belfortains. Ceux-ci n'en ont que faire de l'étiquette politique brandie par M. Meslot en guise de programme.

3/ Je conduirai la liste de rassemblement de tous les vrais opposants au "système Chevènement". Des personnes de tous les bords ont déjà pris contact avec moi en ce sens.

4/ Cette liste sera également ouverte aux adhérents modérés de l'UMP. Avec une condition indispensable: qu'ils ne soient pas mis en examen par la Justice. C'est à ce prix que nous pourrons assainir la vie politique belfortaine.

Christophe GRUDLER

Conseiller général de Belfort-Est

Responsable de l'opposition municipale de Belfort

Posté par grudler à 18:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 juin 2007

Merci à tous

Avec un score de 8.67%, ma première candidature aux élections législatives se traduit par un relatif succès, qui est le meilleur score du Modem en Franche-Comté.

Sur la ville de Belfort, j’ai réuni près de 15 % des suffrages (18% à Belfort-Est), ce qui confirme mon ancrage local et la confiance que m’accordent les Belfortains. Ce score de 15 %, s’il peut paraître modeste, apparaît dans le contexte de cette élection, comme un résultat porteur d’espoir et annonciateur de victoires futures.

Le Territoire de Belfort a en effet connu, comme tous les départements de France, une vague bleue d’une ampleur historique qui a placé dans les deux circonscriptions les candidats UMP largement en tête. Manifestement, les Belfortains ont voulu donner une majorité au président Sarkozy. Je peux le comprendre. Le faible taux de participation indique en outre que les autres électorats ne se sont pas mobilisés pour cette élection dont l’issue ne faisait aucun doute. La portée de ce scrutin apparaît donc essentiellement nationale.

Damien Meslot a tort d’affirmer qu’il s’agissait d’une primaire pour les municipales. Cela n’a aucun sens. L’an prochain, les Belfortains auront à choisir une personnalité pour être leur Maire, une équipe municipale et un projet pour l’agglomération belfortaine. L’étiquette UMP et le soutien au président de la République ne pèseront guère dans le choix des Belfortains, pas plus que le statut d’opposant irréductible au gouvernement dans lequel s’est installé la gauche.

Pour le deuxième tour de ce dimanche, je ne donnerais aucune consigne de vote. Le choix sera dur pour mes électeurs. Il est en effet difficile de choisir entre un homme mis en examen qui insulte les magistrats et promet un soutien aveugle au gouvernement et une femme qui n’apportera rien au Territoire de Belfort et se refugiera dans une opposition stérile.

En ce qui me concerne, le résultat plus qu’honorable que j’ai réalisé sur la ville m’incite à poursuivre mon travail au service de Belfort et des Belfortains. Je me consacrerais à présent avec mes amis à la préparation du projet pour les élections municipales. J’invite donc tous ceux qui souhaitent un nouveau souffle pour Belfort à rejoindre d’ores et déjà tout ceux qui soutiennent mon action.

En attendant, je remercie très chaleureusement tous ceux dont le suffrage s’est porté sur ma candidature.

Merci à tous !

Posté par grudler à 23:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juin 2007

Dimanche: votez et faites voter

Ce dimanche 10 juin se déroule l'élection législative sur la première circonscription du Territoire de Belfort. C'est le moment de voter massivement pour Christophe GRUDLER et sa suppléante Sophie MEGNIN.

Ce vendredi, et samedi matin dans certains cas (commissariat de Belfort notamment), vous pouvez encore faire établir une procuration de vote pour vous-même, un voisin ou un membre de votre famille. Attention: vous ne pouvez être porteur que d'une procuration par personne.

Nous proposons également un service de voiture pour emmener voter celles et ceux qui le souhaitent.

Pour tout renseignement: 06.62.85.58.66.

Posté par grudler à 10:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2007

Christophe Grudler dénonce les propos "irresponsables" de Damien Meslot

"A l'heure où un juge se fait poignarder dans son cabinet à Metz, à l'heure où les magistrats sont l'objet d'insultes au quotidien de la part de petits voyous, le député sortant Damien Meslot fait du populisme sur leur dos.

Jeudi soir, dans une réunion publique à Belfort, il a annoncé que, s'il était réélu, il "fera muter" le procureur de la République et le juge d'instruction de Belfort qui a eu l'outrecuidance de le mettre en examen pour "manoeuvres frauduleuses", dans une affaire qui sera jugée dans plusieurs mois...

De tels propos sont dangereux pour notre démocratie. Je n'accepte pas de voir l'indépendance de la Justice aussi gravement mise en cause.

Certes, tout n'est pas parfait dans la Justice, comme dans dans d'autres domaines, la presse ou la politique par exemple. Mais c'est à ce prix qu'est notre liberté en France.

En tant que député, je m'engagerai à garantir l'indépendance de la Justice et de la presse de tout pouvoir politique. Je proposerai également de retirer immédiatement l'immunité parlementaire aux députés qui pratiqueraient l'outrage à magistrats."

Christophe GRUDLER

Posté par grudler à 23:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2007

Dernière réunion publique avant le premier tour

Après trois mois de campagne, aux quatre coins de la première circonscription du Territoire de Belfort, Christophe Grudler et Sophie Megnin terminent leur cycle de réunions publiques préalables au premier tour, ce jeudi 7 juin à 20 h 30 à la Maison du Peuple de Belfort (place de la Résistance).

Cette réunion est plus spécialement dédiée aux habitants des cantons de Belfort-Est et Centre, mais vous êtes tous cordialement invités à venir encourager nos candidats.

La permanence électorale attend également votre visite, 5 rue de la Porte de France à Belfort (ouverte de 9 h 30 à 12 h et de 15 à 19 h). Téléphone: 03.84.57.73.41.

Posté par grudler à 21:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2007

Législatives: un homme, une femme

Christophe Grudler souhaite proposer à l'Assemblée nationale une loi obligeant à une vraie parité pour chaque candidat à la législative.

"Lorsque le candidat est un homme, il devra choisir une femme comme suppléante. Et réciproquement. Il est trop facile de dire que l'on est favorable à l'engagement des femmes en politique si, lorsque l'on est un homme, on choisit un homme comme suppléant, explique Christophe Grudler. Je note que, sur la première circonscription, le député sortant a choisi de ne pas jouer cette parité. Une nouvelle fois le député sortant est en totale opposition avec les principes exprimés et appliqués par le président de la République".

Christophe Grudler a quant à lui fait le choix de la féminité et de la compétence en prenant pour suppléante Sophie Megnin, mère de famille de 42 ans, infirmière, et adjointe au maire de Beaucourt en charge des affaires sociales.

Posté par grudler à 00:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2007

Un message de Jean-Marie Cavada

Jean-Marie Cavada, l'homme de télévision et de radio devenu député européen, a décidé d'apporter un soutien appuyé à Christophe Grudler en adressant un message écrit aux électeurs de la première circonscription du Territoire de Belfort.

Les deux hommes ont plusieurs points communs, notamment d'être journalistes de profession tous les deux, et d'avoir commencé leur carrière dans le Haut-Rhin voisin du Territoire.

Récemment, Jean-Marie Cavada a reçu Christophe Grudler et les conseillers municipaux de son groupe au Parlement européen de Strasbourg. Voici ci-dessous le message de Jean-Marie Cavada.

cavada2MessageJMCavada

Posté par grudler à 00:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]